Le CAF est une norme qui fournit un moyen déclaratif de gérer les ressources dans les conteneurs. Avec le CAF, vous n’avez pas à mettre en œuvre des stratégies personnalisées pour le contrôle des ressources, mais vous pouvez déclarer la quantité de diverses ressources dont votre application a besoin. Pour savoir plus sur le sujet, rendez vous sur le site web URL. Pourtant, de nombreuses personnes ont du mal à mettre en œuvre les déclarations de ressources correctes pour leurs applications.

Dans cet article, nous allons découvrir tous les détails nécessaires à la déclaration des ressources dans vos images de conteneur.

Comprendre les principes de base des conteneurs et des ressources

Avant de voir comment déclarer des ressources pour les conteneurs, il convient de comprendre les principes de base des conteneurs et des ressources. L’application à l’intérieur du conteneur est une boîte noire. Pour savoir plus sur le sujet, rendez vous sur le site web Jetez un coup d’œil au site ici.

L’utilisateur du conteneur n’a pas accès au code de l’application, ce qui fait de l’application une boîte noire. L’utilisateur du conteneur a juste le contrôle sur les ressources que l’application consomme.

L’utilisateur du conteneur a deux options pour contrôler les ressources de l’application.

L’utilisateur peut contrôler les ressources en contrôlant la disponibilité des ressources dans le conteneur, ou en contrôlant les limites des ressources dans le conteneur.

L’application à l’intérieur du conteneur ne sait rien de l’infrastructure sous-jacente. Le conteneur n’a aucune notion des ressources de l’hôte. Le conteneur voit simplement un identifiant de ressource uniforme (URI) qui représente les ressources sur l’hôte.

Stockage

Lorsque vous déployez une application sur une plateforme basée sur des conteneurs comme Kubernetes, l’application reçoit un ou plusieurs conteneurs. Les conteneurs sont les unités de base du déploiement des applications. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent.

Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, vous pouvez déployer l’application sur un conteneur. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent.

L’application peut s’exécuter sur le conteneur. Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, le conteneur est similaire à une machine virtuelle.

Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent.

Les conteneurs disposent du même espace utilisateur que l’hôte. Les conteneurs ne voient pas le système de fichiers de l’hôte. Un conteneur voit sa propre vue du système de fichiers. Les conteneurs ont leur propre vue du système de fichiers. Le conteneur ne sait rien du système de fichiers de l’hôte. Les conteneurs ne voient que leur propre vue du système de fichiers.

Mise en réseau

Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, l’application reçoit un ou plusieurs conteneurs. Les conteneurs sont les unités de base du déploiement des applications. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent. Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, vous pouvez déployer l’application dans un conteneur. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent. L’application peut s’exécuter sur le conteneur. Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, le conteneur est similaire à une machine virtuelle. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent. Les conteneurs disposent du même espace utilisateur que l’hôte. Les conteneurs ne voient pas le système de fichiers de l’hôte. Les conteneurs ont le même espace utilisateur que l’hôte. Les conteneurs ne voient pas le système de fichiers de l’hôte. Les conteneurs ne voient que leur propre vue du système de fichiers. Les conteneurs ne voient que leur propre vue du système de fichiers.

CPU

Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, l’application reçoit un ou plusieurs conteneurs. Les conteneurs sont les unités de base du déploiement des applications. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent. Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, vous pouvez déployer l’application dans un conteneur. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent. L’application peut s’exécuter sur le conteneur. Lorsque vous déployez une application sur une plate-forme basée sur des conteneurs, le conteneur est similaire à une machine virtuelle. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent. Les conteneurs disposent du même espace utilisateur que l’hôte. Les conteneurs ne voient pas le système de fichiers de l’hôte.

Conclusion

Les plateformes basées sur les conteneurs comme Kubernetes utilisent des conteneurs pour déployer des applications. Les conteneurs sont des machines virtuelles légères qui partagent le système d’exploitation sous-jacent. Les conteneurs disposent du même espace utilisateur que l’hôte. Les conteneurs ne voient pas le système de fichiers de l’hôte. Le conteneur voit simplement un identifiant de ressource uniforme (URI) qui représente la ressource sur l’hôte. L’utilisateur du conteneur a deux options pour contrôler l’utilisation des ressources de l’application. L’utilisateur peut contrôler les ressources en contrôlant la disponibilité des ressources dans le conteneur, ou en contrôlant les limites des ressources dans le conteneur.