Entraînement en été dans et hors de la salle de gym : conseils et activités

Par temps chaud et chaud, il est essentiel de trouver la bonne façon de s’entraîner en été.

En ce sens, il suffit de choisir le sport qui correspond le mieux à vos besoins, de connaître et de respecter vos limites et de suivre quelques règles simples pour protéger votre santé pendant la période estivale.

Être capable de s’entraîner avec constance n’est peut-être pas facile, mais quelques étapes suffisent pour maintenir le moral élevé et trouver la force qu’il faut consacrer à l’entraînement.

CONSEILS POUR L’ENTRAÎNEMENT EN ÉTÉ DE LA BONNE FAÇON

Astuce numéro 1 : donner la préférence aux heures tôt le matin et en fin d’après-midi pour s’entraîner. Cette première étape vous permettra d’éviter la perte excessive d’eau et de sels minéraux par la sueur. Pourtant, en profitant de températures beaucoup plus agréables, peut certainement vous fournir une plus grande énergie pour affronter n’importe quelle séance d’entraînement.

Conseil numéro 2, évident mais vraiment fondamental : boire beaucoup et souvent. Prenez de petites gorgées d’eau douce avant, pendant et après les séances d’entraînement, pour réintroduire les liquides perdus avec une transpiration constante. Essayez de toujours préférer l’eau naturelle, en essayant d’éviter les boissons gazeuses et trop sucrées, qui finissent par alourdir le corps.

Pourtant, si vous avez des problèmes d’hydratation et ne pouvez pas boire au moins 2 litres d’eau par jour recommandés par les experts, vous pouvez opter pour des boissons aromatisées aux fruits, ce qui donnera un meilleur goût à l’eau.

Astuce numéro 3 : Toujours réchauffer avant de commencer l’entraînement et à la fin de la session de travail, toujours étirer .

Même si la température extérieure est élevée, ne pensez pas que sauter l’étirement initial et final est une bonne idée : les muscles ont toujours besoin de préparation pour être en mesure de faire face à une séance d’entraînement du bon chemin. Le défatigue est également une action nécessaire pour minimiser le risque de contractures et/ou de déchirures musculaires.

Conseil numéro 4 : Puisque les processus digestifs soustraient le sang des muscles, évitez de faire de l’activité dans les 2/3 heures après les repas. Cela vous aidera à obtenir de meilleures performances d’entraînement et à réduire le risque de reflux gastro-oesophagien.

Astuce numéro 5 : porter les bons vêtements. Pour éviter les cloques sur vos pieds, une véritable malédiction pour tout athlète, utilisez des chaussettes serrées, essayez de garder vos pieds au sec et — avant l’entraînement — vous pouvez également appliquer des onguents basés sur .

Encore une fois, utilisez des chaussures adaptées au type d’activité que vous faites et essayez de porter des vêtements qui sont serrés au corps et ont un tissu respirant, afin de ne pas entraver la transpiration naturelle.

À L’EXTÉRIEUR ET À L’INTÉRIEUR DE LA SALLE DE GYM : VOICI LES MEILLEURES ACTIVITÉS POUR L’ENTRAÎNEMENT EN ÉTÉ

JOGGING OU COURSE SUR LE TAPIS ROULANT

Le

jogging est l’une des meilleures activités pour l’entraînement en été car il peut vraiment être pratiqué n’importe où et convient à tous les niveaux d’entraînement.

Si vous aimez courir, cependant, préférez toujours les endroits immergés dans la nature si vous le pouvez, afin d’éviter le smog de la ville et aussi profiter du paysage. Si vous êtes dans une zone de baignade ou sur la plage, il est bon de le faire près du bain, où le sol est plus compact.

Évitez de courir sur l’asphalte et les terrains en pente raide, car ils surmenage les articulations du genou et de la cheville. Pour courir en toute sécurité, utilisez toujours des chaussures spécifiques pour ce sport.

Ce n’est pas une discipline adaptée aux personnes ayant un surpoids considérable ou obèses et il est toujours recommandé d’aborder la discipline progressivement.

Si vous n’aimez pas courir à l’extérieur, vous pouvez également opter pour la course sur le tapis roulant dans la salle de gym et rester actif.

CYCLISME EXTÉRIEUR ET INTÉRIEUR

Le

cyclisme, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, est un sport qui, tout comme la course, doit être abordé progressivement, surtout si vous êtes novice.

Ce dernier vous permet de former en particulier les membres inférieurs du corps et est grand comme cardio et l’activité de brûlure de calories.

Cela dit — afin de ne pas créer de problèmes de dos ou de raidisseurs ennuyeux du cou — il est essentiel d’ajuster le guidon et la selle de manière à ne pas trop fléchir le torse vers l’avant et à avoir un pédalage équilibré, avec une extension complète du genou.

NATATION GRATUITE

Lanatation est le sport de santé par excellence parce que — tout en tonifiant les muscles du corps entier — elle ne surcharge pas les articulations et peut être pratiquée à tous les âges et même lorsque vous avez plusieurs kilos en trop.

Également idéal pour ceux qui souffrent d’arthrose lombaire et du genou, tant que vous ne pratiquez pas la natation avec le style grenouille ou dauphin et pour ceux qui souffrent d’ostéoporose et de troubles circulatoires.

Seulement précaution si vous allez aux piscines : utilisez des pantoufles à la fois dans le vestiaire, à la fois pour le trajet du vestiaire à la piscine, pour éviter la prolifération des champignons de la peau et respecter les règles d’hygiène.

BEACH FOOTBALL ET BEACH-VOLLEY

Le

beach soccer etle beach volley sont les deux sports les plus populaires sur toutes les plages du monde.

Amusant et engageant, juste pour ces nous conduisent parfois à en faire trop. Les coups de soleil sont à l’ordre du jour et souvent — la combinaison avec le manque de vêtements appropriés sur la plage — peuvent augmenter le risque de blessure.

Avant de commencer une partie, vérifiez toujours que le cours est sans canot, utilisez des bandages et placez-les au niveau de la cheville, protégez-vous du soleil avec de la crème solaire et gardez toujours à portée de main des bouteilles d’eau pour siroter pendant les matchs.

Ce sont deux sports non recommandés pour ceux qui sont en surpoids ou souffrant de blessures articulaires.

TENNIS ET PAD

Le tennis est un sport complet et harmonieux qui vous permet de tonifier la plupart des groupes musculaires.

Des

recherches scientifiques récentes ont montré que, bien que ce soit un sport qui tend à développer une partie du corps plus que l’autre, il ne crée aucun problème pour les épines et le développement normal des gars qui la pratiquent.

Mais méfiez-vous de la tendinopathie du coude. Pour l’éviter, un bon échauffement est utile, ainsi que d’essayer d’étirer moins les cordes de la raquette.

Sport qui s’inspire du tennis et qui est très pratiqué, surtout en été est le paddle, également connu sous le nom de padel tennis.

Cette activité est également idéale pour prendre soin de votre condition physique dans l’entreprise, car elle nécessite la participation de 2 ou 4 personnes.

SUP (STAND UP PAGAIE)

Le SUP est certainement l’un des sports les plus fascinants et les plus adaptés avec l’été, mais pas entièrement sans risque.

Ce dernier est une activité à mi-chemin entre le surf et le canoë-kayak et vous permet d’entraîner tous les muscles du corps de manière équilibrée. Cependant, c’est un sport qui nécessite un minimum d’entraînement sportif et technique, il est donc important d’essayer de ne pas improviser.

Si vous prévoyez de vous consacrer à SUP, pendant le reste de l’année, dans la salle de gym, concentrez vos séances d’entraînement sur les muscles des quadriceps afin de le renforcer, ainsi que d’effectuer des exercices à la fin de l’entraînement de l’allongement du tractus dorso-lombaire.

Dans les premières versions, au lieu de cela, comptez sur un instructeur et surtout, amusez-vous !

Ce ne sont que quelques-unes des disciplines recommandées pour l’entraînement en été.

ENTRAÎNEMENT GYMNASE

Si vous ne voulez pas essayer l’une de ces activités, nous vous recommandons un circuit rapide — d’une durée d’environ 20 minutes — que vous pourriez essayer de garder la forme et de consacrer quelques minutes à la semaine dans le sport.

Ci-dessous vous trouverez un ensemble d’exercices que vous pouvez répéter 2 à 4 fois par session, en fonction de votre niveau d’entraînement.

  • Chauffage initial : 10 minutes de course ou de marche à un rythme rapide ;
  • Récupération : 1 minute ;
  • Crunch (30 répétitions) ;
  • — >— Se plie sur les bras avec les jambes tendues (10 répétitions) ;
  • Récupération : 30 secondes de respiration profonde ;
  • Saut Jack (30 secondes d’exécution) ;
  • Fentes vers l’arrière (20 répétitions) ;
  • Burpees (10 répétitions) ;
  • Récupération : 30 secondes de respiration profonde ;
  • Planche (30 secondes d’exécution) ;
  • Sauter (20 secondes d’exécution) ;
  • Squat isométrique (10 secondes d’exécution) ;
  • Récupération : 1 minute de respiration profonde.

À la fin de l’entraînement consacrer au moins 2-3 dernières minutes à l’ étirement. Il reconstitue également les liquides perdus en buvant de petites gorgées d’eau douce (ou à température ambiante).

Si vous vous entraînez dans la salle de gym et que vous avez des équipements sportifs, vous pouvez intensifier votre entraînement en ajoutant des charges pour certains exercices aussi.

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :