Samsung a lancé jeudi (2) deux nouveaux capteurs photographiques pour répondre au marché des smartphones de nouvelle génération. ISOCELL HP1 est le premier au monde avec une capacité de 200 MP, apportant une collection de pixels de 0,64 μm pour maintenir la qualité de l’image même en cas de mise à l’échelle ou de recadrage. En plus de cela, la société a également annoncé que le GN5 était le premier capteur de 1,0 μm doté de la technologie Dual Pixel Pro.

ISOCELL HP1, le premier capteur de 200 MP au monde

Dans le but de booster les prochains téléphones portables de la marque, Samsung a introduit le HP1, le premier capteur de 200 MP au monde, dans la catégorie des appareils mobiles. Parmi les principaux points forts, il intègre la technologie ChameleonCell, qui peut modifier la disposition des pixels en fonction de l’environnement, que ce soit deux par deux, quatre par quatre, seize par seize et plus.

Il promet d’être flexible pour différentes situations et scénarios d’éclairage. Dans les environnements à faible luminosité, le HP1 peut devenir un capteur de 12,5 MP avec des pixels de 2,56 μm de large, fusionnant jusqu’à 16 pixels proches, ce qui lui permet d’absorber plus de lumière. Mais comme n’importe quel autre capteur sur le marché, il est clair que son véritable potentiel se révèle dans des environnements lumineux, où il doit offrir des images encore plus détaillées et cohérentes.

Le HP1 peut fusionner en quatre pixels, modifiant ainsi sa mise en page pour différents environnements. (Image : Lecture/Samsung)

Pour ceux qui utilisent habituellement leur téléphone portable pour enregistrer des vidéos, les téléphones portables ISOCELL HP1 pourront filmer en 8K à 30 ips. Pour obtenir ce résultat, le capteur peut fusionner en quatre pixels pour amener la résolution à 50 MP (résolution de 8192 x 6144, soit 8K).

GN5 est le premier capteur de 1,0 μm doté de Dual Pixel Pro

Le GN5 est le deuxième capteur le plus récent de Samsung et le premier modèle 1,0 μm au monde à intégrer la technologie Dual Pixel Pro, qui vous permet essentiellement de vous concentrer et de lancer vos compétences en matière de mise au point automatique.

Samsung y a également intégré sa technologie qui améliore la qualité des images dans des environnements peu éclairés, appelée FDTI (Front Deep Trench Isolation). Son fonctionnement permet à chaque photodiode du Dual Pixel Pro d’absorber et de retenir plus de lumière.

Le GN5 peut également s’adapter à différents environnements, y compris ceux à faible luminosité. (Image : Lecture/Samsung)

En

analysant froidement sa capacité, il s’agit essentiellement d’une version plus petite du capteur que nous avons trouvé sur le Xiaomi Mi 11 Ultra. Cela dit, il peut prendre moins de place à l’intérieur des appareils et avoir une qualité similaire ou légèrement supérieure.

Disponibilité

Malgré la présentation, l’entreprise n’a pas révélé quand ses nouveaux capteurs d’image seront disponibles envoyé des échantillons aux principaux fabricants et il pourrait bientôt faire ses débuts dans l’un des modèles haut de gamme pour 2022.

Des rumeurs plus récentes indiquent que le Xiaomi 12, successeur du Mi 11, disposera d’un appareil photo de 200 MP. Il s’agit donc peut-être du premier au monde avec ISOCELL HP1.