La distance de sécurité est d’un mètre. Cette mesure de sécurité est liée au terme gouttelette, qui en anglais signifie gouttelette. Ce terme indique la nécessité de garder à la bonne distance pour que les gouttelettes de salive que nous dispersons dans l’air — éternuements et toux, mais même simplement parler — n’atteignent pas les autres.

Du point de vue scientifique, la mesure de sécurité à respecter est plus large d’un mètre : l’infectiologue Massimo Galli de l’Université de Milan-Ospedale Sacco e Giovanni Rezza de l’Istituto Superiore di Healthcare explique que la distance à maintenir est de 1,82 mètre.

Le coronavirus est transmis par air : pour cette raison parmi les directives des médecins, il y a une distance de sécurité d’au moins un mètre.